Programmation 2019

Vendredi 20 septembre 2019, par ordre de passage :

The Royal Landscaping Society (ES)
Andreas Dorau (DEU)
Bis (UK)
Jan's Dark Piano Karaoké

Samedi 21 septembre 2019, par ordre de passage :

EggS (FR)
The Last Detail (FR)
Hidrogenesse (ES)
BMX Bandits (UK)
DJ Denis Quélard (Pop In)


Bis (UK)

Depuis sa formation en 1994, le trio de Glasgow n'a cessé d'évoluer, sans jamais tourner le dos à ses obsessions de jeunesse - entre synth pop, riot grrrl et punk DIY. “Kandy Pop”, “Eurodisco”, “Secret Vampires”, “This is Fake DIY”, “I’m a Slut”, “Action and Drama”... On dansera jusqu’à plus soif en profitant également de leur nouvel album, Slight Disconnects, sorti cette année. Le meilleur à ce jour de l'aveu du groupe.

BMX Bandits (UK)

Passé par les prestigieux labels Creation et 53rd and 3rd, le groupe de Duglas T. Stewart comptait parmi les favoris de Kurt Cobain. Dans un esprit proche de Jonathan Richman et de Teenage Fanclub - Norman Blake y a d’ailleurs fait ses débuts - les Bandits ont mené leur chemin à coups de love songs parfaites jusqu’au récent "BMX Bandits Forever", paru en 2017 chez Elefant records.

Andreas Dorau (DEU)

Révélé en France par son tube dance-pop « Girls In Love » à la fin des 90s, Andreas Dorau poursuit encore aujourd’hui une carrière musicale débutée à l’âge de 16 ans avec le single « Fred Vom Jupiter » (1981). Son dernier album en date, « Das Wesentliche », est attendu pour le mois de juin sur l’excellent label de Hambourg Tapete Records (Comet Gain, Martin Carr, The Proper Ornaments…). Au programme : bubblegum, dance, HI-NRG, leftfield electronica, junk shop glam et yacht rock !

EggS (FR)

Les quatre Parisiens de Eggs sont inspirés par l'indiepop anglaise du début des années 1980 et le lo fi US des années 1990, Television Personalities et Guided By Voices en tête. Leur musique est typique des groupes de jangle pop, mélangeant guitares lumineuses légèrement saturées, batterie minimale et chant nonchalant. Après une série de concerts dans la plupart des salles parisiennes, ils ont sorti leur premier EP fin 2018 sur les labels français Howlin Banana Records et Hellzapoppin Records.

The Last Detail (FR)

Mehdi Zannad (Fugu) fait son retour à l’affiche du Paris Popfest. Il nous présentera les chansons de son dernier projet en date, « The Last Detail », fruit de sa collaboration avec la New-Yorkaise Erin Moran (A Girl Called Eddie), sorti en début d’année chez Elefant Records. Un objet d’une rare beauté, que le label n’hésite pas à placer sous l’influence commune de Jimmy Webb, Paul McCartney, Eric Carmen, Carole King et Paddy McAloon. Comme sur les autres dates de la mini-tournée qu’il a entamée au printemps, Mehdi sera accompagné sur scène par la chanteuse Helen Ferguson (Queen Of The Meadow) et les musiciens Laurent Blot (Blot, Franz is Dead), Hadrien Grange et Jérémie Orsel (Dorian Pimpernel, School Daze).

Hidrogenesse (ES)

Duo pop électronique de Barcelone, pour les amateurs de Sparks, Kraftwerk ou The Associates. Fidèles du Paris Popfest, ils avaient clos la première édition du festival par un dj set inoubliable. Cette année, c’est pour un concert qu’ils reviennent, à l’occasion de la sortie de “Joterías bobas”, leur sixième album sorti au printemps sur leur label, Austrohúngaro (Astrud, Chico y Chica, Espanto…).

The Royal Landscaping Society (ES)

En solo, en quatuor et aujourd'hui en duo, le groupe célèbre depuis 2012 sa passion pour des groupes tels The Field Mice, New Order et The Jesus and Mary Chain. Après un mini album chez Beko Disques en 2014, The Royal Lanscaping Society prépare la sortie d'une compilation et d'un 45t chez Matinée Recordings. Un deuxième 45t est également annoncé pour cette année chez Cloudberry Records.

//

Jan Dark's Piano Karaoké
Site 

Vous chantez, il vous accompagne au piano. La formule a fait ses preuves - et le bonheur des habitués du Motel, où Jan Dark se produit une fois par mois depuis bientôt quatre ans. Pour sa participation exceptionnelle au Paris Popfest, Jan devrait étoffer son catalogue déjà très complet (pas moins de 500 morceaux !) de quelques références indiepop supplémentaires. Vos suggestions sont d'ailleurs bienvenues. Dans la vraie vie, Jan s'accompagne lui-même (sur un album "Charting Darker Waters", sorti en 2012, et sur plusieurs singles) et prête main forte à des musiciens d'horizons très variés. Citons Le Klub des Loosers, Olivier Rocabois (ALL IF), Ben Kerber (Inconscient), Thuy Nhan Dao (TIN), Athletic Bonnie, Blot... Ou Nicoletta.

DJ Denis Quélard (Pop In)

Bien que né et poussé en Bretagne, il connaît ses premiers émois musicaux en Grande-Bretagne, où il passe plusieurs étés entre 1977 et 1980 (quel succès il a eu pendant les grandes vacances de 1978, avec le hit « Denis » de Blondie !). De belles rencontres avec les acteurs de la scène pop rennaise, pendant ses années étudiantes, vont le conduire à Paris dès 1986. Là, il n'aura de cesse d'écumer toutes les salles de concert à la découverte du meilleur rock, pop et britpop - jusqu'à ce qu'il ouvre le Pop In, en 1997. Dénicheur de talent depuis 22 ans, il y a programmé tout le folk et l'indie-pop parisien, national et même international. Nombreuses sont les valeurs confirmées aujourd'hui qui ont fait leur premier concert là bas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire